Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Trance / Danny Boyle (2013)

Publié par Moup sur 14 Juillet 2013, 13:30pm

Catégories : #critique, #avis, #film, #danny boyle, #trance, #vincent cassel, #rosario dawson, #james McAvoy

Trance / Danny Boyle (2013)

Après Slumdog Millionaire, La Plage ou encore Transpotting, on y allait plutôt "en mode cool" avec Trance. Bien que Danny Boyle ne soit pas LE réalisateur ultime, ses films sont plutôt sympas et relativement bien mis en scène. Et puis gros point fort: Vincent Cassel, la gueule cassée qui donne chaud... Néanmoins malgré tout cela, on a la forte impression de se trouver face à une grosse fumisterie cinématographique.

On suit donc Simon et Franck dans un vol de tableau, l'un et commissaire-priseur et l'autre fait partie de la pègre. Le braquage tourne mal et Simon finit à l'hôpital avec une perte de mémoire. Franck et ses pairs sont d'abord perplexes puis décident de faire appel à une hypnotiseuse afin de retrouver le tableau.

C'est là que le premier "mais" arrive. L'hypnose? Des membres de la pègre se serve de l'hypnose pour retrouver un tableau volé? Ok. Soit. Qu'on croit ou pas à cette pratique le contexte est, néanmoins, un peu tiré par les cheveux. En même temps, ça va de pair avec les vigiles Ukrainiens naïvement coincé dans un van par une smart rose bonbon, WTF?! Danny qu'est-ce que tu nous vend là?

Non et puis bon, on est directement mis sur la piste de l'hypnotiseuse louche par l'hypnotiseuse elle-même lors de sa première rencontre avec Simon (" Y'a un problème?")! A quoi sert donc le reste du film, à nous blouser? Même si on se doutait bien que quelque chose allait être en rapport avec celle qui est incarné par Rosario Dawson, cela aurait pu être un peu plus subtile. Et pi' alors la musique, parlons-en de la musique... t'as voulu rendre hommage au tuning ou quoi? Tout le début du film est inaudible à cause de ces choix là. Quant à la scène finale? Même Cassel perd tout son charme...

Heureusement, la mise en scène est pas horrible m'enfin bon, il en faut plus pour faire d'un film, un bon film.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents