Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


The Popopopops / Swell (2013)

Publié par Moup sur 24 Mars 2013, 10:41am

Catégories : #critique, #avis, #album, #musique, #nouveauté, #sortie, #Swell, #the popopopops, #foals

The Popopopops / Swell (2013)

The Popopopops les nouveaux Foals?


The Popopopops font leur entrée en apportant un album qui n'a rien à envier aux rockeurs d'outre mer, un album riche d'influences et varié dans sa composition. Ayant toujours eu, ou presque, une réticence à écouter et à faire confiance aux groupes Français pour leur créativité, leur son "rock", il faut bien avouer que cette fois-ci, The Popopopops nous ont prouvé que chez nous aussi, il y avait du talent!


En effet, au fur et à mesure des morceaux, les jeunes Rennais oscillent entre des morceaux pop, parfois presque dansants, à la limite du too much, comme Cross The Line, et des titres accrocheurs, Text Me Call Me, où la tessiture vocale frise telle une corde de guitare, ce qui la rend d'autant plus intéressante. Les influences sont multiples chez les frenchies, de ce fait, on pourrait presque entrevoir un bon Depeche Mode derrière Gesundheit. Ce titre audacieux, qui mêle guitare et sons électro sans gêne et avec minimalisme; le tout avec cette superposition de voix, que l'on retrouvait déjà sur le premier morceau de l'album (déjà présent sur leur EP My Quick Remedy), My Mind Is Old, et qui nous avait séduit.
Et puis on a des titres comme Sign ou Pure, le single de l'opus, qui n'ont réellement rien à envier aux groupes du monde indé' qui font leur beurre en ce moment. Leurs riffs de guitare alambiqués, qu'on aime particulièrement, associés à cette fraîcheur présente sur tout l'opus, fonctionnent remarquablement bien. Le groupe sait aussi faire des morceaux simplement empreint d'une grande beauté, comme Healing. Un beau morceau au sens le plus pur du terme, tout fonctionne: la rythmique, les effets de synthé' et ce refrain qui peut être entonné jusqu'à l'usure. On n'oublie pas la fin du morceau, ce coeur qui bat, cette alarme qui s'arrête. Sur R'N'R, les audacieux prennent aussi des risques. En effet, le titre commence fort ce qui par ses sonorités, mais encore une fois tout marche, la guitare fait son travail et nous rattrape allègrement; et le groupe peut finir son premier, oui c'est seulement le premier, album en beauté.

Bien joué. Swell saura séduire les plus réticents, du moins, on l'espère parce que pour nous, ça a marché. On a dansé.

Label: ZRP Records, sortie prévue le 25 mars 2013.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents