Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Red Hot Chili Peppers/ Stadium Arcadium (2006)

Publié par Moup sur 17 Janvier 2013, 14:36pm

Catégories : #avis, #critique, #album, #musique, #red hot chili peppers, #rhcp, #stadium arcadium, #2006, #warner bros

Red Hot Chili Peppers/ Stadium Arcadium (2006)

Autant le dire tout de suite, Stadium Arcadium est pour nous le dernier album des Red Hot Chili Peppers, pour le moment. Non pas à cause du changement de guitariste, car même si on adore et respecte le talent de John Frusciante, on apprécie aussi celui de Josh Klinghoffer. Le problème est ailleurs...

Stadium Arcadium donc, deux albums, 28 titres, dernier avec la participation de Frusciante, comme énoncé ci-dessus. Evidemment on enchaîne les tubes mainstream avec les RHCP, pas mauvais pour autant, mais on sait reconnaître qu'au-delà d'un chanteur plus que moyen et des passages en radio qui saccagent les titres en les réduisant, ce groupe est composé de très bons musiciens et encore une fois la preuve en est sur cet opus.

On commence donc avec deux tubes ( Dani California, Snow ) pour arriver ensuite à Charlie et Hump De Bump, un vrai bonheur funky, groovy comme le groupe savait le faire auparavant; un léger retour aux sources sur ce double album. Arrive ensuite le très "cuivre" Torture Me dans laquelle le bassiste, Flea, use aussi de la trompette, en plus de nous livrer une bonne ligne de basse comme à son habitude. Puis le très bon Strip My Mind, avec ses solos de guitare au son incroyable et ses choeurs renversants. On finit cette première partie du double album, Jupiter, avec Wet Sand, gentillet, agréable, le parfait morceau à jouer au coin du feu.

Puis on passe à Mars, le deuxième disque de l'album, avec Desecration Smile sorte d'écho, au niveau de l'émotion, à Wet Sand. Ensuite le sympathique Tell Me Baby pour lequel le groupe a choisi de réaliser un clip dans lequel des anonymes prennent leur pied à jouer la musique, de leurs héros, sans savoir qu'ils sont là. Le plus "pêchu" Readymade, qui fait son entrée à coup de riffs de guitares qui envoient du gros son. Made You Feel Better, quant à lui, nous donne envie de fredonner les choeurs alors que Turn It Again nous éblouit, à l'instar de Strip My Mind, guitaristiquement parlant. L'album se clôt avec Death Of A Martian et son rythme entêtant et mélodieux.

Certains ont trouvé cet album moyennement réussi, limite le pire qui n'est jamais sorti, mais il n'en est rien. Dans ce double opus, on trouve des perles de toutes sortes: groovy et funky comme sur Mother's Milk et Blood Sugar Sex Magik, rock à la Californication et parfois tirant sur la pop comme sur By The Way. Toute oreille devrait donc y trouver son bonheur!

Par ailleurs, on a droit à la participation d'Omar Rodriguez-Lopez (The Mars Volta)sur Especially In Michigan et Emily Kokal (Warpaint) sur Desecration Smile, alors pourquoi continuer de s'en passer?

Label: Warner Bros Records, sorti en 2006.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents