Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


PJ Harvey / Uh Huh Her(2004)

Publié par Moup sur 30 Octobre 2012, 10:42am

Catégories : #PJ Harvey, #critique, #musique, #album, #2004, #Uh Huh Her, #island records

PJ Harvey / Uh Huh Her(2004)

"Entre cri primal et soupir intime", c'est un peu ce qui caractérise la voix de l'Anglaise, toujours parfaitement maîtrisée. On pourrait aussi, avec d'autres mots, relier cette comparaison à son jeu de guitare qui oscille entre riffs énergiques (Who's The Fuck, The Letter...) et minimalistes (The End, The Desperate Kingdom Of Love...).

Pour la première fois depuis son 4-track demos, elle prend tout en main, les instruments (à l'exception de la batterie sur la dernière piste que l'on doit à Rob Ellis, compère de longue date) l'écriture et la production. Tout est fait à la maison et ça se sent mais c'est ce qu'on aime, ce côté minimaliste à la fois cru et fragile. Pour la tournée, elle s'entourera, entre autres, du jeune Josh Klinghoffer.

Ici elle aborde le sexe de façon imagée dans The Letter, mais aussi l'amour qui est la seule drogue dont elle a besoin, selon ses paroles, (The Slow Drug), le mariage avec The Pocket Knife ou encore l'amitié dans le très subtil You Come Through. On trouve des morceaux très courts (No Child Of Mine), par la longueur du texte comme par la durée du titre en lui-même, mais remplis d'émotion, des percussions et une atmosphère intimiste très appréciée, le contre-pied de la production travaillée du très réussi Stories From The City, Stories From The Sea. On remarque une dédicace au provocant mais intriguant Vincent Gallo sur The End en se demandant quel lien aurait pu les unir.

Les mots sont bien choisis, le son aussi, l'Anglaise nous prouve qu'ell est toujours une des grandes dames du rock n'roll en nous livrant un album qu'elle pourrait nous sussurer au creux de l'oreille.

Label: Island Records; sortie le 31/05/2004

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents