Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Pagoda / Rebirth (2013)

Publié par Moup sur 21 Avril 2013, 10:03am

Catégories : #avis, #critique, #musique, #album, #michael pitt, #pagoda, #rebirth, #2013, #nouveauté

Pagoda / Rebirth (2013)

Après avoir sorti House Of Workship (2007) sur le label de Thurston Moore (Sonic Youth), on attendait la suite qui était prévue pour 2011. Néanmoins c'est surtout le split qui arriva. En effet, Boardwalk Empire prend de plus en plus de place dans la carrière du chanteur/leader du groupe, Michael Pitt. Et puis arrive 2013, et l'album pointe le bout de son nez sur myspace (oui, oui myspace!). Rebirth en est le titre et ça correspond plutôt bien à l'actu' du groupe qui semble renaître de ses cendres. Définitivement ou pas, telle est la question...

Quoi qu'il en soit, Michael Pitt met en ligne le nouveau bébé, sur divers supports, par le biais d'un film/documentaire, enregistré en 2010 aux studios Excello Recordings de Brooklyn; avec le producteur Hugh Pool. On peut d'ailleurs y voir le groupe jouer, en arrière-plan.

Une chose est sûre, Pagoda s'éloigne de ses débuts à tendance grunge pour explorer un rock plus alternatif, voire tribal par certains côtés. C'est au cours de nombreux voyages que Pitt découvre la musique gwana et décide de l'incorporer, à sa manière, dans son propre univers. Le résultat en est une musique hybride, dont Sahara en est le parfait exemple, composée de sons hypnotiques, visant à atteindre la transe, le tout, toujours, accompagné de la voix rauque, parfois rocailleuse du chanteur. Le violoncelle et les percussions se mêlent à la guitare électrique et le mélange n'en est que plus intéressant (Blood Crosses, Zion). Le pari semble réussi puisque les envies du chanteur ont été respectés et il en ressort un album riche et varié.

On ne sait toujours pas si l'album qui contient des perles, vocales (Warzone, Baptize) et instrumentales, sortira un jour sur support physique même si la rumeur dit que la pré-commande serait bientôt possible.

En tout cas, nous on l'espère parce qu'on l'a bien compris, et depuis ses débuts, Michael Pitt n'est pas qu'un acteur à la bouche plus que sexy mais un réel artiste. D'ailleurs c'est Thurston Moore qui en parle le mieux: "Pagoda is not a part time job for Pitt; he is not an actor out on vacation here. He is an artist with living expression as his goal and music is where he thrives. And Pagoda as a live band kicks much ass."

(le film/documentaire ayant été retiré de la chaîne youtube officielle du groupe, nous ne remettons pas le lien ici)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents