Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Incubus / Light Grenades(2006)

Publié par Moup sur 25 Novembre 2012, 17:58pm

Catégories : #incubus, #critique, #avis, #musique, #album, #Light Grenades, #Epic Records, #2006

Incubus / Light Grenades(2006)

Light Grenades fait suite au très bon A Crow Left Of The Murder, sorti en 2004, et continue d'ailleurs sur la même lancée, avec quelque chose de, toujours, travaillé mais plus adouci. Comprenons-nous bien, on ne se sent pas lésé ou face à un groupe étranger à Incubus en écoutant Light Grenades, simplement, le son a évolué, comme il tend à le faire depuis le précédent opus.

C'est donc avec la douceur atmosphérique de Quicksand que débute le voyage; à travers lequel est abordé la complexité de l'amour "some people fall in love & touch the sky/some people fall in love & find quicksand" mais malgré tout, la nécessité de le ressentir jusqu'à la fin, "before the sky it falls" (A Kiss To Send Us Off). La multiplicité des influences fait aussi son apparition et nous prouve que ce son, c'est bel et bien celui d'Incubus. Celui qui oscille sans cesse entre funk, rock, groove,pop...avec ses djembés, platines, guitare...

Dig et sa douceur sont une belle déclaration d'amitié à quiconque veut l'entendre avec un refrain presque lyrique par sa simplicité et sa beauté. Ensuite vient le poétique et poignant Anna Molly, single de l'album. Puis Light Grenades, la chanson titre, fait crier la guitare avec un son résolument rock à l'inverse d'Earth To Bella,part.1, qui laisse place à l'acoustique, du moins pour le début. Rogues nous amène à Paper Shoes et son côté pop-rock à la batterie frémissante. Pendulous Threads et son intro rappelant doucement S.I.E.N.C.E; varié et riche ce titre s'impose comme une des merveilles musicales de l'album avant de le clore par la partie 2 de Earth To Bella. On finit en douceur.

Un album qui respire l'espoir, l'amour et l'amitié...et qu'on se le dise, des fois ça fait du bien surtout que derrière ce que l'on pourrait percevoir comme de la naiveté, il y a de vrais bons musiciens.

Label: Epic Records, sorti en 2006.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents