Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Gossip Girl / Josh Schwartz & Stephanie Savage (2007-2012)

Publié par Moup sur 21 Mai 2013, 09:35am

Catégories : #critique, #avis, #série, #gossip girl, #blake lively, #leighton meester, #trailer, #josh schwartz, #stephanie savage

Gossip Girl / Josh Schwartz & Stephanie Savage (2007-2012)

Aperçu: les membres de l'équipe Et ça critique tomber dans les scandales de l'Upper East Side, sauront-ils assumer cette incartade?

Et oui, on a succombé! D'abord avec un peu de honte mais ensuite, avec envie. Pour excuse, on a été très très déçu par la dernière saison de Dexter et on n'en pouvait plus d'attendre les nouvelles saisons de Mad Men, Breaking Bad et True Blood. La sixième et dernière saison de Gossip Girl venait de toucher à sa fin ce qui nous laissait six saisons pour occuper nos soirées de printemps hivernales. Et forcément, on a réussi à finir la première saison. Le responsable est: le garçon solitaire. Dans un premier temps, la maladresse de ce personnage nous attrape et nous aide à surmonter la relation, parfois stupide, de Blair et Serena, le côté trop lisse de Nate, les bassesses de Chuck Bass et la montée en puissance, dans le registre de la peste, de la p'tite Jenny. Et en plus, on a été convaincu par le final qui répond aux questions et nous pousse vers les portes de la saison 2.

Le premier point fort de Gossip Girl est donc les fins de saisons qui sont de vrais cliffanghers. On va constater rapidement que les débuts sont tout aussi fort car ils nous font faire de véritables bonds dans la vie des personnages; que l'on suivra du lycée à l'âge adulte, avec toutes les conséquences que cela peut entraîner. Tout cela est habilement mené d'autant plus que, régulièrement, on nous rappelle certains événements passés afin de rester connecté.

Les saisons s'enchaînent entre scandales et manigances, tribulations de familles, rapports contrariés... Cependant, ce n'est plus le garçon solitaire qui nous intéresse mais le personnage qui nous agaçait au plus haut point: Chuck Bass. Suite à une scène clé dans l'évolution de ce dernier, on décèlera un vrai personnage, digne d'intérêt (et ce, hors le fait que l'acteur a une voix des plus sexy). Ce sera d'ailleurs celui qui évoluera le plus dans le sens où on le verra passer d'un ado vil et prétentieux à un homme (presque) équilibré et humain. Et puis autant l'avouer, le rapport qui le lie au personnage de Blair ne fera que nous conforter dans cette lancée! Cependant, malgré un rythme plutôt équilibré et une quatrième saison qui débute à Paris (macarons et accents frenchies seront de la partie), la cinquième saison se fera un peu redondante et on sera un brin mécontent de la tournure des événements. Et puis arrive la sixième et dernière saison, après le final (de cinquième saison) croustillant qui relance la machine. Seulement dix épisodes pour conclure, on a d'abord l'impression que c'est un peu court tant les manigances sont fortes et doivent être révélées. De même, on ne sait toujours pas clairement qui se cache derrière Gossip Girl même si les choses se sont un peu éclaircies, au fil des saisons, et que finalement ce n'est pas le but premier qui nous pousse à regarder.

Mais finalement, la série se termine sur un double épisode plutôt bien réussi dans lequel les scandales et révélations fusent dans tous les sens. C'est rythmé et bien agencé. Un peu facile peut-être sur certains détails mais ça fonctionne! Et puis quand on regarde ce genre de série, on sait que le scénario peut, de temps à autre, faire preuve de bizarreries. On reste donc sur un sentiment de plaisir coupable, le tout agrémenté par une bande-son plutôt bien menée (Sonic Youth, Warpaint, The XX, Air, The Kills, Florence+The Machine, Eliott Smith, Massive Attack...). Ah, et aussi, on a apprécié les parodies de films en guise de prélude aux épisodes.

XOXO ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents