Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Florence+The Machine / Lungs (2009)

Publié par Moup sur 18 Juin 2013, 10:22am

Catégories : #critique, #avis, #musique, #album, #florence and the machine, #florence welch, #lungs, #gossip girl, #grey's anatomy

Florence+The Machine / Lungs (2009)

Cela fait un moment que le groupe Florence+The Machine attire tous les regards mais surtout, toutes les oreilles. Après une nouvelle apparition sur la bande-originale de la dernière saison de Grey's Anatomy en date, soit la 9ème, on s'est décidé.

On connaissait le remixe d'une de leurs chansons (You've Got The Love) par The XX et on avait aussi vu le groupe en guest dans la série Gossip Girl. Ils y interprètent Cosmic Love dans une version acoustique assez réussie.

C'est donc avec Lungs (2009), le premier opus du groupe, que l'on commence la découverte. A la première écoute, on a du mal à aller au bout de l'album d'une traite. La raison est simple, un côté très pop s'impose sur certaines chansons et d'une manière générale, on n'écoute pas, ou peu, de pop. Néanmoins, des titres retiennent notre attention pour plusieurs raisons (Dogs Day Are Over qui nous rappelle l'instru' de Let England Shake de PJ Harvey, Girl With One Eye et son côté bluesy, Drumming Song, My Boy Builds Coffins).

La première est que, c'est indéniable, Florence Welch a une voix et elle sait s'en servir. On s'en rend d'autant plus compte en regardant des vidéos live dans lesquelles, elle fait ce qu'elle veut de sa voix et, plutôt facilement.

La deuxième raison est le choix des instruments, tel que la harpe, les cymbales et ces tambours qui nous rappellent la rythmique de There There de Radiohead. On a vraiment une ambiance; c'est riche et bien construit ( Blinding). La tonalité de l'album flirte entre les différents genres: indie, pop... Et on reconnaît volontiers les influences "punks" (Kiss With A Fist) du précédent groupe de la demoiselle (The Toxic Cockroaches) au milieu de la pop onirique et flamboyante; un peu too much par moments.

Florence est une petite maligne. Elle ose tout, en fait parfois trop mais voilà, tout est savamment orchestré donc on fait le tri et on y va. D'ailleurs on va se mettre à l'acoustique, sorti en 2012, afin de profiter allègrement des instru'.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents