Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Bosnian Rainbows / Bosnian Rainbows (2013)

Publié par Moup sur 25 Juin 2013, 19:40pm

Catégories : #critique, #avis, #album, #omar rodriguez lopez, #teri gender bender, #deantoni parks, #sargent house, #nicci casper, #clouds hill

Bosnian Rainbows / Bosnian Rainbows (2013)

On l'attendait impatiemment cet album; depuis qu'on avait entendu les premiers accords de l'ambitieux I Cry For You.

Le jour est arrivé de célébrer ce qu'on pense être un des meilleurs albums de l'année 2013. Par son audace, sa musicalité, son originalité... mais aussi par la présence de ceux qui le font exister: Omar Rodriguez-Lopez (At The Drive-In, The Mars Volta...), Teri Gender Bender (Le Butcherettes), Deantoni Parks (The Mars Volta, Omar Rodriguez-Lopez Group...) et Nicci Casper.

On avait pu apprécier les premiers extraits en visionnant des concerts.L'ensemble était déjà prometteur: pour ORL, parce que c'est un vrai side project, Bosnian Rainbows apporte réellement un plus à sa carrière, déjà amplement fournie; pour TGB, parce qu'on la découvre autrement que dans Le Butcherettes, groupe à tendance garage, et on comprend l'intérêt qu'elle suscite; pour Deantoni Parks et Nicci Casper parce que définitivement, sans eux, rien ne sonnerait pareil.

Tout le monde prend part à Bosnian Rainbows, c'est un vrai projet de groupe dans lequel chacun compose et apporte sa créativité. On est loin de la dictature tant connue d'ORL.

Bref, un album qui s'écoute en long, en large et en travers peut-être plus abordable qu'un Frances The Mute (pourtant un masterpiece comme il s'en fait peu!) mais riche, tellement riche. Tout le côté électro apporté par Deantoni Parks et Nicci Casper donne ce côté alternatif pendant que les riffs d'ORL sont, à l'habitude, décousus et parfaits. Quant aux qualités vocales de TGB, elles sont reconnues tout comme son impressionnante aisance scénique (on repense à ce soir de juin 2012, Toulouse). Les arcs-en-ciel sont éclatants; tout bonnement.

On insiste fortement sur Eli, Worthless, I Cry For You, Morning Sickness, Always On The Run (parce que cette guitare, celle-là!), Red, Mother, Father, Set Us Free.

Label: Sargent House / Clouds Hill, sortie le 25 juin 2013.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents