Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


American Nightmare / James DeMonaco (2013)

Publié par Marine sur 14 Août 2013, 11:03am

Catégories : #american nightmare, #critique, #film, #2013, #horreur, #Ethan Hawke, #avis

American Nightmare / James DeMonaco (2013)

Tiens, une affiche de film d'horreur et un titre alléchant! Alors on va plus loin, on lit le résumé et là on se dit "mais c'est parfait !". En effet l'idée du film est un excellent sujet de film d'horreur.

En seulement ces quelques mots "Une nuit par an, le crime est légal aux Etats-Unis", on se dit que le concept est top pour un film qu'on attend ultra-violent. Le film cathartique parfait.

La petite bande-annonce avec des scènes de chaos dans les rues nous promet un grand spectacle.

Plongés dans le noir pendant seulement 1h26...il faut que ce soit intense ! On veut de la violence, de la torture... C'est bien le concept qu'on nous vend ! Extérioriser une frustration enfouie pendant 364 jours.

Et là le film se vautre dans une réalisation et un scénario bas de gamme. Les acteurs, fades, ne nous embarquent aucunement. On regarde sa montre : 1 heure s'est écoulée, il n'y a eu qu'un mort... La catharsis n'est pas là et la frustration est grande ! Avec une idée comme ça il y avait pourtant moyen de faire un bon film d'horreur mêlé à une critique de la violence aux Etats-Unis... PERDU !

Un point positif à ce film... oui, on a quand même essayé d'en trouver un par principe, car on n'aime pas être trop méchants... Le chef d'un gang masqué interprété par Rhys Wakefield apporte une petite touche d'humour noir à travers un bourgeois élevé à bonne école qui cette nuit là... lâche toute sa violence avec un petit sourire à claquer !

Les tueurs polis et la torture d'une famille en huis clos ont déjà été exploités dans l'excellent Funny Game.

Rien d'original donc pour American Nightmare qui fait d'une nuit de crime nationale...un simple huis clos familial...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents