Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Thom Yorke / Tomorrow's Modern Boxes (2014)

Publié par Moup sur 27 Septembre 2014, 12:44pm

Catégories : #critique, #avis, #album, #musique, #thom yorke, #bittorrent, #tomorrow's modern boxes, #clip, #nigel godrich

Thom Yorke / Tomorrow's Modern Boxes (2014)

C'est un peu l'album surprise de ce début d'automne et c'est avec les oreilles bien ouvertes qu'on l'accueille. Encore plus que sa sortie inattendue, Tomorrow's Modern Boxes fait parler de lui parce que Thom Yorke a choisit de le mettre à disposition, pour la modique somme de 6 dollars (4,70 euros environ), sur l'hébergeur de fichiers BitTorrent. Au diable les labels et autres circuits traditionnels de sortie, Thom Yorke continue sa vendetta contre ceux qui s'enrichissent sur le dos de la musique la plaçant au même niveau qu'une marchandise quelconque.

L'homme n'en est pas à son premier coup. Ainsi en 2007, avec son groupe Radiohead, il avait choisit de sortir In Rainbows sur donation (ce qui avait été un franc succès puisque les auditeurs ont joué le jeu en donnant en moyenne la somme de 10 euros) quand King Of Limbs, sorti en 2011, avait simplement été mis en ligne sur leur site, sans promo ni label. Et à l'heure où le téléchargement règne en maître sur l'industrie de la musique, Thom Yorke a semble-t-il une nouvelle fois gagné son pari contre les multinationales du disque puisque le nombre de téléchargements de Tomorrow's Modern Boxes a dépassé l'équivalent des ventes d'un disque qui serait certifié disque d'or en Angleterre (et c'est en constante évolution).

Parlons un peu du contenu maintenant, 8 titres constituent ce nouvel opus. Huit morceaux tout en beats et en mélancolie. Les initiés ne devraient donc pas être déçus ni perdus. Nous, en tout cas, on ne l'est pas bien au contraire!

A brain In The Bottle ouvre la danse et comment vous dire... c'est superbe, ASMR à la chaîne et tout ce qui s'en suit. On est tellement content de retrouver le génie et les expérimentations de Yorke. De quoi vous rendre autiste pendant des heures, le casque rivé sur les oreilles. L'album alterne entre des titres plus ou moins longs, plus ou moins rythmés mais toujours parfaitement travaillés; piano et synthés, boucles ennivrantes, samples et infrabasses sont au rendez-vous. Les coups de coeur se succèdent: Guess Again, Interference, The Mother Lode, There Is No Ice, Pink Section... On est tellement happé qu'on a pas tellement les mots pour décrire ce que l'on entends.

Clairement plus électronique que The Eraser qui avait déjà son lot de beats et qu'on pourrait rapprocher d'un In Rainbows, Tomorrow's Modern Boxes serait quant à lui plus proche d'un Amok (Atoms For Peace). Mais nous somme bien face à un album de Thom Yorke en tant qu'artiste solo (produit par Nigel Godrich)et cet album n'a qu'un défaut, il est trop court!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents