Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


The Fosters / Bradley Bredeweg & Peter Paige / Saison 1

Publié par Moup sur 2 Mai 2014, 13:26pm

Catégories : #zoom, #série, #ABC family, #the fosters, #maia mitchell, #david lambert, #saison 1, #Bradley Bredeweg, #Peter Paige

The Fosters /  Bradley Bredeweg & Peter Paige / Saison 1

Le crédo d'ABC family est de nous proposer des family drama, ou teen drama, avec une nouvelle forme de famille. Ainsi on a vu fleurir Switched At Birth, Twisted, The Lying Game, Ravenswood, Pretty Little Liars(...) et il y a peu: The Fosters.

Globalement, l'idée fonctionne bien. On se retrouve face à de nouveaux type de séries dans lesquels les troubles de l'adolescence peuvent être confrontés à la différence, au harcèlement, au meurtre (...). Bref, on sort un peu des sentiers battus.


The Fosters était donc la nouvelle série en vue, produite par Jennyfer Lopez (ce qui ne nous a pas forcément incité à commencer plus tôt). Une popstar en guise de productrice, une affiche plutôt banale et qu in'attire pas vraiment l'oeil, un générique nul mais voilà, à l'intérieur il y a de vraies histoires de vie avec de réelles blessures adolescentes.
Callie sort de détention juvénile et, est hébergée au sein de la famille Foster. Famille dont un couple de femmes est à la tête: Lena et Stephanie. L'adolescente rencontre donc Jesus et Mariana, les jumeaux adoptés, et Brandon, le fils de Stephanie issu d'un précédent mariage.
A première vue, rien d'original, si ce n'est qu'un couple homosexuel est à la tête d'une famille, mais c'est en creusant un peu plus, au fil des épisodes, que l'on va comprendre où est la force de cette nouvelle série. L'amour, l'adoption, le sentiment d'abandon, la transexualité, les gangs... tous ces sujets sont abordés par le biais des différents personnages. Les émotions sont présentes et finalement le seul bémol que l'on trouve à ce family/teen drama c'est que parfois les intrigues se déroulent un peu trop vite (on a parfois le sentiment d'avoir loupé un épisode).


Cette première saison nous a donc totalement convaincu donc on vous donne rendez-vous dès le 16 juin pour la seconde!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents