Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Live Report: Mr Protector, No Omega, Birds In Row, Touché Amoré / 27/05/2014 / La Nef (Angoulême)

Publié par SarahBuk sur 28 Mai 2014, 09:57am

Catégories : #concert, #live report, #la nef, #birds in row, #touché amoré, #no omega, #mr protector, #hardcore, #angoulême, #évènement

Live Report: Mr Protector, No Omega, Birds In Row, Touché Amoré / 27/05/2014 / La Nef (Angoulême)

On vous dit pas dans quel état on était quand on a su que Birds In Row passait à Angoulême, pas loin de chez nous. Cerise sur le gâteau, c'était une date avec Touché Amoré ! En gros, impossible de louper ça...

Du coup nous voilà à La Nef pour la première fois. Excentrée de la ville et près d'une usine de la mort qui sent vraiment mauvais, l'impression est un peu mitigée. A l'intérieur, la salle est plutôt chouette et on risque pas de se marcher dessus, peu de gens sont au rendez-vous.

Le show démarre avec Mr Protector, groupe noise de Jarnac qu'on avait vu il y a des années au West Rock et dont a chroniqué le dernier opus il y a quelques temps. On est pas experte mais c'est plutôt pas le groupe qu'on aurait choisi pour ouvrir une soirée hardcore. La foule ne s'amasse pas autour de la scène et on a plus l'impression d'assister à une repet' qu'autre chose...

No Omega prend la suite et nous fait un peu plus entrer dans le vif du sujet. Quelques déboires techniques sont à déplorer et le set est plutôt court mais c'est pas désagréable, quoique parfois un peu trop violent pour nos petites oreilles. De toute façon à ce moment-là avouons-le on pense déjà à la suite.

Ça serait court et trop simple de dire que Birds In Row frôlait la perfection, mais c'est vraiment ce qu'on s'est pris dans la gueule. Eux, nous et la violence, quelqu'un a dit que "c'était beau" et on est bien d'accord. Ils auraient pu continuer comme ça toute la nuit. Gros kiffe quand ils ont joué les morceaux de Cottbus et mention spéciale à Among The Ashes. On regrette par contre le public mollasson, un bassiste qui nous tourne le dos 90% du temps et la durée du show : trop court.

Quand Touché Amoré arrive sur scène, l'ambiance change. Les types sont moins vénères et partagent avec la salle une joie communicative et positive. Le chanteur est souriant, le batteur donne tout. On aura le plaisir d'entendre nos chansons préférées, comme Method Act, Art Official ou Tilde, et les titres, anciens ou nouveaux, s’enchaînent à grande vitesse.On a quand même un peu de mal à se dire que c'est un grand groupe du hardcore moderne ricain devant nos yeux au vu du petit nombre et de la motivation du public. A la fin, on se rend compte qu'on dépasse pas la trentaine de personnes dans la salle. Ouch.

Trop peu de personnes pour de si grands noms donc, et on ne s’étonnera plus de voir que les salles du coin font si peu de plateau hardcore. Reste qu'on a eu notre lot de claques et d'émotions grâce à ces deux derniers groupes et c'est bien tout ce qui importe.

Live Report: Mr Protector, No Omega, Birds In Row, Touché Amoré / 27/05/2014 / La Nef (Angoulême)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents