Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Pretty Little Liars / Marlene King / Saison 4

Publié par Moup et SarahBuk sur 6 Avril 2014, 17:28pm

Catégories : #zoom, #série, #ABC family, #pretty little liars, #saison 4, #lucy hale, #ashley benson, #shay mitchell, #ian harding

Pretty Little Liars / Marlene King / Saison 4

Après une saison 3 décevante, nous emmenant là où l'on avait toujours peur d'aller - à savoir, l'incohérent, le non crédible et le too much - Pretty Little Liars nous livre une 4ème saison qui, en apparence, promettait d'avancer dans l'intrigue A/Alison. Or, même si celle-ci nous révèle enfin quelques éléments de la mystérieuse nuit où Alison a disparu (et encore vu de la bouche de quel personnage cela sort, on pourrait encore douter de la véracité des faits), c'est encore une fois décevant et la série n'arrive plus tellement à nous faire bondir. Il faut bien le dire, les personnages ont eux aussi perdu un peu de leur panache. Emily ne sert pas à grand chose, Hanna en pseudo Sherlock Holmes nous laisse perplexe...


Marre de ces filles toujours en talons, peu importe si elles sont au lycée ou poursuivies en forêt, maquillées et habillées comme si elles allaient à la cérémonie des Oscars chaque soir de leur vie. Cela ne fonctionne plus. Les fausses pistes effrayantes laissent place au too much d'une manière encore plus définitive que lors de la saison précédente.
Les révélations sont bien là mais elles éclatent au grand jour d'une manière plutôt discutable dans laquelle le surnaturel pointe son nez (oui il fallait bien présenter le spin off Ravenswood m'enfin bon...). Par ailleurs, les illusions sont encore amenées de la même manière, une nouvelle cible est choisie et est filmée comme si la suspicion était avérée. Et puis la vérité (un peu fantasque cette fois) éclate et on retourne à zéro, comme à chaque fois. On ne sait toujours pas qui est A et la mort rôde toujours autour de notre scoubi gang à paillettes.


Bref, une quatrième saison qui se moque de nous et dans laquelle même le fameux épisode d'Halloween ne rattrape rien. Quand on sait que deux saisons supplémentaires sont planifiées, on tremble, mais pas de peur cette fois. Et oui, la plus grosse menace qui plane sur les filles de PLL, c'est notre lassitude pour ce show tombé dans la routine. Messieurs-dames les scénaristes, rompez avec ce train-train, surprenez-nous!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents