Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Doggybags 5 / Run & collectif / Ankama (2014)

Publié par SarahBuk sur 27 Avril 2014, 11:27am

Catégories : #zoom, #bd, #doggybags, #ankama, #label 619, #run, #ducoudray, #neyef, #nouveauté

Doggybags 5 / Run & collectif / Ankama (2014)

Vous connaissez maintenant notre attachement au Label 619 (voir The Grocery, Monkey Bizness, Doggybags 4). Forcément quand on kiffe un truc à fond, le risque c'est que la barre soit de plus en plus haute, nos attentes de plus en plus grandes et donc que notre émerveillement se tasse un peu.

Ce nouveau shot n'échappe pas à la règle d'or : Suspense, Frissons et horreur. Trois histoires teintées de sang et unissant les créateurs confirmés (Run, Neyef, Ducoudray) à des novices au potentiel prometteur.

Tomeus et El Puerto font donc leurs classes dans ce nouveau Doggy en mettant en scène une légende urbaine sur les égouts de Miami. Plutôt pas mal pour un début. Mieux, là où on a trouvé les habitués de l'exercice un peu en dessous du niveau habituel, ces petits nouveaux nous ont épatés!

Car oui, on a eu une petite déception avec la troisième histoire, scénarisée par Ducoudray & Run et dessiné par Kartinka. Déjà, l'histoire n'a pas de quoi se taper le cul par terre mais bon, passons, dans un triptyque comme ça il y a toujours une histoire qu'on aime un peu moins. Par contre, graphiquement, là ça nous a posé problème. On s'explique : ce qu'on aime dans Doggybags et plus largement dans le Label 619, c'est que les dessins ont TOUJOURS de la gueule. Ici, les dessins ne nous ont tout simplement pas plu. Les bouches des personnages sont toutes les même, et les visages n'ont pas tellement d'expression... Bon, c'est subjectif, mais c'est vrai que ça nous en a mis un coup!

Ce dernier Doggybags est, à l'instar des autres, efficace et bien foutu. Mais la formule étant toujours la même, ça manque un peu surprise, surtout quand on accroche pas à un récit. Non pas qu'on aime moins les fausses pubs, les pages documentaires et les histoires tonitruantes. Disons simplement qu'on est habitué et donc qu'on aimerait voir un peu de nouveautés...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents