Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Broadchurch / Chris Chibnall / Saison 1

Publié par Moup sur 25 Mars 2014, 17:23pm

Catégories : #zoom, #série, #broadchurch, #chris chibnall, #david tennant, #olivia colman, #ITV, #Olafur Arnalds

Broadchurch / Chris Chibnall / Saison 1

Ne pas faire confiance parce qu'on croit connaître, rester objectif parce qu'on ne sait jamais ce qu'il y a vraiment dans le coeur d'une personne... C'est ce qui nous est répété, plus ou moins explicitement, dans Broadchurch,et c'est ce qu'il faut bien avouer, une fois le final révélé et nos tripes renversées.

Au cours d'un zapping, on tombe sur le trailer; la série étant mystérieusement diffusée sur une chaîne publique. Mystérieusement parce que ce n'est pas le genre de la maison, une série de cet acabi. Du moins, c'est l'impression que nous donne le trailer. Intrigué, on va y plonger (en vostfr bien sûr!) parce qu'en plus, on nous susurre que c'est bien, très très bien.

Broadchurch n'est pas franchement une partie de rigolade, l'ambiance est lourde, profonde et même oppressante. Un enfant, Danny Latimer, a été retrouvé mort au pied d'une falaise, sur une plage. D'abord les sentiments éclatent puis, l'enquête doit être menée. Un duo contraire va donc s'y perdre. Lui, Alec Hardy, est silencieux, méfiant. Elle, Ellie Miller, est enthousiaste, confiante en l'Humain. Et puis, il lui a "piquer" sa place d'enquêtrice principale... Les rapports sont compliqués mais parfois drôles (oui oui on a souri un peu). L'intrigue, elle aussi, est compliquée et va nous pousser dans des retranchements émotionnels insoupçonnés.

Notre estomac se retrouve broyé comme les vies de chacun, ou presque, des habitants de la petite bourgade. Tout le monde se connaît, tout le monde est gentil mais quelqu'un a bien tué le jeune Danny. Les secrets sont révélés mais on ne sait pas vraiment à quoi s'attendre. Et autant vous dire que la surprise sera mauvaise, pas par son choix ou sa non-crédibilité, juste parce que ça vous donnera envie de vomir.

A tout cela, il faut ajouter une photographie et une réalisation d'une classe folle. Les paysages, la mer qui ondule... c'est très très beau. La bande-originale aussi. Simple, parce qu'elle oscille entre un piano mélancolique et des sons ambiants un peu plus ryhtmés, mais tellement éfficace.

Encore une fois, les Anglais savent faire de bonnes et de belles séries (même si le thème lui ne l'est pas). Et encore une fois d'ailleurs, les Américains veulent en faire un remake... Quoiqu'il en soit vous ne sortirez pas indemnes de Broadchurch, et vous ne serez pas les seuls.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents