Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Homeland / Howard Gordon, Alex Gansa & Gideon Raff / Saison 3

Publié par Moup sur 24 Février 2014, 12:02pm

Catégories : #zoom, #série, #homeland, #saison 3, #hatufilm, #showtime, #damian lewis, #claire danes, #trailer

Homeland / Howard Gordon, Alex Gansa & Gideon Raff / Saison 3

Après deux premières saisons plus que bonnes, Homeland s'est lancé dans le troisième chapitre de son intrigue. Et nous, et bien on ne savait vraiment pas dans quoi on se lançait...

Le final de la deuxième saison avait été surprenant, nous donnant à nouveau tous ces doutes qu'on avait à peu près effacés au fil des épisodes. Du coup, continuer l'aventure Homeland nous paraissait être justifié autant pour nous, spectateur, que pour les scénaristes. Cependant, comment la suite des évènements allait elle tourné suite à ce final explosif?

Comme on le pensait, la présence des personnages sur les épisodes allait être réduite disons plutôt que sur certains épisodes, on se concentre sur Carrie alors que que d'autres c'est Brody qui est mis en vedette (si l'on peut dire car le pauvre Brody n'a pas fini les galères...). De là, une certaine lenteur s'installe et parfois on s'ennuit un peu, le suspense halletant des débuts nous manque.

Entre séances de tribunal au sein de la CIA, tentative de survie au venezuela et dépression adolescente bien trop présente (et chiante même si l'on comprend bien que dans la vraie vie une situation pareille serait difficile à vivre), l'action se perd en route. Carrie va mal, Saul avance en solo et Brody va très (très) mal (Damian Lewis est assez bluffant dans l'interprétation de son personnage)... Mais tout ça n'était qu'un leurre. Enfin une partie de tout ça. Et c'est ce qui va relancer l'action... jusqu'à une fin étonnante, bouleversante? Contenu de l'avancée de l'intrigue, il ne pouvait en être autrement ou cela aurait été totalement incongru et pas crédible. Mais mince alors, que va devenir Homeland après ça?

Globalement, on a été déçu d'une bonne partie de la saison qui tire ses heures de gloire de ses épisodes finaux. Dans lesquels la photographie est rudement bien travaillé, il faut le souligner. Cependant, c'est un futur risqué qui attend Homeland et on ne sait pas encore si cela en vaudra la peine.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents