Et ça critique!

La critique est un art qui se partage.Alors ici on parle musique, cinéma, BD, livres... De la nouveauté mais aussi les "oldies but goodies", les trucs méconnus ou oubliés mais surtout ce que l'on aime.


Zoom Musique: James Blake, Live at the 9:30 Club (Washington), 23/05/2013

Publié par Moup sur 28 Octobre 2013, 10:30am

Catégories : #zoom, #musique, #live, #concert, #james bake, #NPR, #streaming, #overgrown

Zoom Musique: James Blake, Live at the 9:30 Club (Washington), 23/05/2013

C'est à force de lire et relire son nom partout sur le web qu'on a finit par jeter une oreille, qui fût plus qu'agréablement surprise, à James Blake. On a commencé par le titre I Never Learnt To Share qui nous a littéralement absorbé dans cet univers teinté de mélancolie.

Cette voix qui, sans le vocodeur (on apprécie d'ailleurs un peu moins les titres dans lequel il est utilisé), flirt avec la soul a su nous séduire. De même que le piano mélangé aux beats.

Après s'être baladé entre les albums et les EP, on s'est dirigé tout naturellement vers les vidéos, voir comment cette musique est mise en scène, si cela fonctionne. Et c'est en tombant sur le live au 9:30 Club, à Washington, que l'on a compris que l'on avait succombé à James Blake, sa tristesse ambiante mais aussi à la beauté de sa musique.

Ce live est d'une qualité monstre, de même que la performance des artistes. La technique est travaillée au millimètre près. Un James Blake qui mène les morceaux en commençant souvent seul, a capella, sans métronome ni rythmique pour le guider. Ben Assiter et Rob McAndrews sont tout aussi bluffants et intrigants avec l'utilisation de leurs instruments innovantes et totalement envoûtantes. Ils sont tout trois comme seul au monde, absorbé par leur manière presque autiste de jouer.

La mise en scène et les jeux de lumière ne font que sublimer ce moment qui , en direct, devait être simplement irréel.

Tant pis pour ceux qui critiquent le manque de joie de ses morceaux, tant mieux pour ceux qui encensent le jeune prodigue au nouveau courant musical, James Blake nous fait explorer des contrées auditives de manière avide, et ce, au delà de tout ce que quiconque peut finalement en penser.

Tracklist:

- Air & Lack Thereof
- I Never Learnt To Share
- To The Last
- Lindisfarne
- I Am Sold
- CMYK
- Our Love Comes Back
- Digital Lion
- Unluck
- Limit To Your Love
- Klavierwerke
- Overgrown
- Voyeur
- Retrograde
- The Wilhelm Scream
- A Case Of You

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents